musique-et-creativite

Comment la musique agit-elle sur la créativité ?

Temps de lecture : 4 minutes

La créativité c’est la capacité à créer, à inventer. Elle est propre à chacun contrairement à la musique qui elle, est universelle. Est-il possible d’augmenter sa créativité avec du Mozart ou du Chopin ?  Les compositeurs connaissent bien le pouvoir de quelques notes ou d’un accord magique sur le cerveau. Ils savent qu’un refrain peut être mémorisé, reconnu et chanté en quelques secondes seulement. La musique agit sur les fonctions cognitives, mais peut-elle réellement rendre quelqu’un plus créatif ? À l’écoute d’un morceau, le corps se lance dans une chorégraphie vue à la télévision ou sortie de son imagination. Certaines personnes ne peuvent étudier ou travailler qu’en écoutant du piano, alors que d’autres veulent un silence absolu. Comment un air peut-il nous amener à réfléchir, méditer, imaginer et créer ? Comment un son peut-il rendre de bonne ou mauvaise humeur et influencer l’imagination ? Découvrez dans cet article, les bienfaits insoupçonnés de la musique sur le cerveau et sur la créativité.

La musique et la créativité commencent dans les pensées

Des pensées originales

En écoutant certains morceaux, vous devenez nostalgique. Vos pensées vous ramènent à une date, à un événement heureux ou triste. Elles vagabondent, puis, deviennent de plus en plus stables au fur et à mesure de la mélodie. Une fois votre réflexion fixée, votre créativité augmente selon le chercheur en neurosciences, le docteur Jacob Jolij qui a établi une playlist de musique qui permettrait d’atteindre le bonheur en l’écoutant. Le tempo, les paroles, la tonalité influent sur les pensées. Une étude publiée en septembre 2017 a prouvé qu’elles deviennent plus divergentes, originales, en écoutant certains styles musicaux. Des réflexions différentes développent l’imagination et donc l’innovation. Il est important de noter que le volume, les notes et le rythme ont un rôle à jouer et doivent être pris en compte pour l’effet sur la créativité.

Un antidépresseur sonore

Quand vous avez des idées noires, des pensées négatives, vous avez du mal à laisser vagabonder votre esprit. Il est alors difficile voire impossible d’imaginer et de concevoir des projets. Les soucis, les inquiétudes, sont comme des perturbateurs de votre imagination. À contrario, une douce symphonie réduit le niveau de cortisol dans le cerveau, il s’agit de l’hormone du stress. La musique a ainsi l’effet d’un antidépresseur sans prescription ni risque de surdose. Une fois le stress réduit, les pensées s’améliorent et deviennent plus positives. Cela vous rendra donc plus productif(ve). L’écoute de la musique devrait être considérée comme de l’art-thérapie n’est-ce pas ? Même Kadinsky pensait que la musique pouvait atteindre l’âme.

La musique peut modifier l’humeur

Quel style de musique ?

C’est bien connu, la musique adoucit les mœurs. Elle libère du cerveau la molécule du plaisir (la dopamine). Cette molécule intervient dans le contrôle moteur, le plaisir, l’attention, et la motivation. Plus globalement, la dopamine est présente dans le cerveau dès lors qu’il y a un processus de créativité. La musique change donc l’humeur. Qui n’a jamais écouté un rythme entraînant pour se motiver ? Qui n’est jamais devenu triste en écoutant un blues ou un autre air morose ?  Les notes, selon le tempo, le rythme, peuvent communiquer à celui ou celle qui les écoute des sentiments plus ou moins agréables. Ces émotions vont alors inspirer un créateur. Il n’aura qu’à choisir sa mélodie en fonction de ce qu’il veut ressentir et transmettre. Une création artistique est avant tout la représentation d’un état, le reflet de ce que le créateur a voulu partager. Nul doute que ce qu’il aura écouté durant sa fabrication, peut également se dégager de son œuvre.

Comment étouffer la créativité ?

En revanche, certains morceaux avec des paroles agressives par exemple vont rendre l’imagination plus stérile. Écouter un rap agressif ou une musique classique n’aura pas le même impact. Même si le premier peut donner de l’entrain et de la motivation pour se mettre au travail, il n’agit pas de la même manière sur le caractère.  Quand vous êtes dans un lieu où la musique est trop forte, vous passez d’humeur neutre à colérique sans comprendre pourquoi. C’est le volume fort et le style musical diffusé qui agit sur votre cerveau. Votre créativité aura alors plus de mal à s’exprimer.

Un air peut aider à la concentration

Le cerveau et la musique synchronisés

musique-et-concentration
Femme qui se concentre avec des écouteurs

C’est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre. Pour certains, la musique a tendance à déconcentrer, mais pour beaucoup, elle permet de fixer l’attention. Une étude à démontré que des ouvriers qui effectuaient un travail à la chaîne faisaient moins d’erreur quand ils écoutaient de la musique en travaillant. Le professeur Hervé Platel, chercheur en neuropsychologie estime que le cerveau peut se mettre au diapason avec la musique. C’est-à-dire que celui-ci se synchronise au rythme qu’il capte. Pour avoir un résultat sur la concentration et la créativité, la musique doit être jouée à un certain volume. Cela dépendra également de la personnalité et du type de tâche à effectuer. Pour devenir créatif ou l’être encore plus, vous pouvez également apprendre d’un instrument ou prendre des cours de chant. Ne pas vous contenter d’écouter des morceaux. L’apprentissage de la musique exige de la concentration, des répétitions, ce qui stimule grandement la créativité. Les élèves qui pratiquent un instrument de musique ont un QI plus élevé et ont de meilleurs résultats scolaires que ceux qui n’en exercent aucun.

Des gestes automatiques

Pourquoi les étudiants révisent-ils souvent avec des écouteurs ?  S’isoler avec de la musique maintient l’attention sur le travail à réaliser. Leur attention se disperse moins. Mémoriser devient plus facile avec une symphonie. Faire un devoir ou produire une œuvre avec de la musique se fait sans trop réfléchir, les gestes s’effectuent de manière fluide. Le son est réparti uniformément dans les oreilles puis dans le cerveau ce qui empêche la venue soudaine d’idées parasites qui pourraient court-circuiter la réflexion et la réalisation en cours.

 

En agissant sur les pensées, l’humeur et la concentration, la musique relie l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit du cerveau C’est-à-dire la zone de la logique et celle de de l’imagination. Elle peut être bénéfique à toutes les étapes de la création. Vous pouvez l’écouter avant de commencer à réaliser, pour vous mettre en condition, vous détendre, réfléchir et imaginer. Pendant la réalisation d’une œuvre, pour vous focaliser sur ce vous faites. Et même, une fois votre ouvrage terminé, pour revoir, contempler et admirer. La musique est stimulante. C’est un formidable atout dans un processus créatif ; à condition de trouver le bon réglage : variation, tempo, style et volume. Il faut tester plusieurs rythmes pour trouver celui qui vous convient.

Dominique Glili

Sources :

https://www.psychologies.be/com/blog/2266-musique-rend-plus-c

https://www.caminteresse.fr/sciences/quels-sont-les-pouvoirs-de-la-musique-sur-notre-cerveau-11158659

 

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.